Bienvenue sur le site "Les Partisans de la France Libre.org"

Quelle Histoire
2020 : La face cachée du Monde révélée

Ce que nous allons vous faire découvrir ici, est une autre réalité que celle qui vous est habituellement présentée. Elle explique les enjeux réels de ce que nous vivons présentement. Et ces enjeux sont considérables ! Au point qu’il y aura un avant et un après, car nous ne retrouverons jamais l’existence que nous avons pu connaître.
Jamais, car si les forces du mal gagnent, l’Humanité sera réduite à terme de plusieurs milliards, et le reste vivra à l’état d’esclaves pucés, surveillés et totalement intoxiqués.
Jamais, car si les forces du bien gagnent, nous n’aurons plus à supporter les psychopathes satanistes pervers, grands prédateurs de l’Humanité. Une vie beaucoup plus proche de l’idéal s’offrira à nous, avec plus d’empathie, d’Amour, de justice et d’intelligence.
Or, sans rêver de façon inconsidérée, nous croyons vraiment que c’est possible. Oui, la partie la plus belle, la plus réveillée et la plus courageuse de l’Humanité peut vaincre (avec l’aide de forces matérielles et spirituelles). Oui, cette bataille est gagnable… Cette vidéo a été réalisée par des Américains, proches de la force « Q » qui lutte contre l’État profond. Mais cela est tout à fait transposable à l’Europe qui est d’ailleurs très concernée par ce qui se passe aux USA. C’est aussi pour cela qu’il faut absolument comprendre le rôle de Donald Trump et pourquoi la Cabale s’ingénue à le faire passer pour un sinistre crétin. Pensez ce que vous voulez de lui, mais il n’est certainement pas cela. Et si l’on vous dit tant de mal de lui dans les médias officiels (tout comme pour le président du Brésil), c’est précisément parce qu’il s’attaque aux vrais criminels…
Alors, accordez toute votre attention à cette vidéo qui suit, en 3 volets, car ça décoiffe pas mal…

Plaidoyer pour une convergence des résistances

« Qui d’entre vous n’a pas été exaspéré de voir des luttes éparpillées : les Gilets jaunes, les hospitaliers, les retraités, les enseignants, les femmes, les pompiers, les fonctionnaires… et même les policiers !
Alors que si tout le monde s’y mettait ensemble, un bon coup, le système exploserait !
Un problème récurant, c’est que le plus grand ennemi à vaincre est en fait à l’intérieur de chacun de nous, en nous, nous voulons parler de l’ego. Cet ego qu’il faut terrasser avant tout. Nous avons tous une chapelle, depuis laquelle nous devons prêcher, c’est un moyen, pas un but. Il faut prêcher DEPUIS notre chapelle, pas POUR. Car on s’en fiche de savoir si cette dernière s’appelle X ou Y. Depuis le temps que nous cherchons à faire avancer les choses, que nous voulons comprendre et mettre en application pratique ce que nous avons compris, nous ne confondons pas les moyens avec le but. Nous sommes arrivé au constat que nous devons créer une large convergence des résistances.
Pendant l’incendie du métro parisien à Couronnes, le 10 août 1903, qui a fait 84 morts (les wagons étaient en bois), dans un premier temps, les gens criaient « Remboursez, rembourser »... Au lieu de comprendre que leur vie était en jeu, pas leur bourse. Lorsqu’ils comprirent, il était trop tard, ils se précipitèrent dans la fumée, se marchant les uns sur les autres, certains poussant ceux devant eux à coups de couteau (déjà)…
Eh bien, nous en sommes là, et nous ne voudrions pas vivre ça à l’échelle de la France… »

Pourquoi Macron ne cèdera pas

Par Ian Manook, écrivain
« Macron ne cèdera rien parce qu’il n’est pas là pour gouverner. Il n’est même pas là pour être réélu et encore moins pour faire une carrière politique. Il se fout de tout ça, et donc il se fout de ce qu’on pense ou dit de lui, de sa cote de popularité, de son avenir politique, il se fout de tout ça.
Macron est un condottiere mandaté par des commanditaires pour détricoter et privatiser tout ce qui est collectif et solidaire en France. Et sa récompense ne sera pas d’être réélu ou de prendre place dans le paysage politique français, sa récompense sera d’aller siéger dans tous les conseils d’administration des sociétés qu’il aura privatisées pour ses commanditaires. Ce n’est rien d’autre qu’un homme de main qui obéit à des ordres et qui a agi en deux temps : en pourrissant l’État français de l’intérieur sous un Hollande complètement manipulé, et en prenant ensuite prétexte de ce pourrissement pour mener à bien son pillage en règle de l’État. Voilà pourquoi il se moque de tous ces scandales à répétition le concernant et concernant son gouvernement. Voilà pourquoi nous avons un gouvernement « de crise » composé sans vergogne à moitié de millionnaires, voilà pourquoi il garde un Président de l’Assemblée mis en examen, pourquoi sa ministre de la justice peut dire en rigolant qu’elle a juste oublié de déclarer trois appartements au fisc.
Voilà pourquoi il met sans honte un voyou à la tête de la police et autorise à cette police des comportements de voyous. Voilà surtout pourquoi il ne cède et ne cèdera devant aucune grève. Parce qu’il s’en fout. Il se fout de vous, il se fout du pays, il se fout de la misère et de la pauvreté, il se fout des éborgnés et des amputés par sa police. Il s’en fout.
Il détricotera tout jusqu’au bout sans écouter personne, sans état d’âme, et ne pense qu’à la fortune personnelle que chaque action contre le bien public lui garantit.
Et il partira en laissant un pays épuisé et exsangue, trop sonné pour se défendre contre le plus violent des systèmes de finance ultralibérale qu’on puisse imaginer. Il laissera tomber tout le monde. Le pays comme ceux qu’il aura manipulés pour en faire ses pires factotums et qui, seuls, devront affronter la vengeance populaire.
Nous ne pouvons plus rester sur le terrain politique
Voilà pourquoi il ne cède et ne cèdera pas, et voilà pourquoi la seule façon de le faire céder est de nous montrer plus obstinés, plus jusqu’au-boutistes, plus tenaces et plus virulents que lui. Nous ne pouvons plus rester sur le terrain politique.
Le seul mouvement qui l’ait ébranlé, c’est celui des Gilets jaunes, parce qu’il l’a désarçonné là, politiquement et sur le terrain, où il ne s’y attendait pas.
En un an, il a neutralisé ce danger en le ramenant dans les mains de ceux qui défilent dans les clous, dans des couloirs et dans des nasses où ils acceptent pratiquement de se faire tabasser.
Il faut sortir des clous
Il faut sortir des clous. Disperser le mouvement, redéfinir les manifestations. Sortir des clous et des nasses. Il faut qu’enfin se bougent ceux pour qui nous nous battons vraiment, étudiants et lycéens. Il faut reprendre les ronds-points, les ponts, les périphériques, éclater les défilés dans les villes et dans le pays. Le forcer à disperser et affaiblir ses milices. C’est une question de survie du pays.
Il a déjà entrepris la privatisation des hôpitaux, de la SNCF, des gares, des aéroports, des barrages, de la Sécu. Il s’attaque à celle des routes, de la police, des universités, de la culture, de la justice. Cet homme ne veut plus d’État, sinon pour l’armée et la police, et nous savons tous qu’un tel État s’appelle une “dictature” ».

Migrations en Suède : Les Suédois prennent la fuite

Les problèmes que l'immigration a fait surgir dans de nombreuses municipalités poussent les Suédois à partir vers d'autres régions moins touchées par les problèmes socio-économiques. Entre 2012 et 2018, dans la petite ville de Filipstad (10 000 habitants), 640 Suédois de souche sont partis et 963 personnes nées à l'étranger ont emménagé. Jim Frölander, responsable de l'intégration au sein de l'équipe municipale, a déclaré :
« Nous assistons à un échange de population... c'est un constat... »
« En tant que parent, la colère vous prend, puis le désespoir... À la fin, ceux qui le peuvent déménagent... ailleurs dans le pays, plus au calme ou à l'étranger. Ceux qui n'ont pas les mêmes opportunités, restent où ils sont. C'est dévastateur... » Sven Otto Littorin, ancien ministre du travail, s'exprime sur Facebook de Dubaï où il vit et travaille désormais.
Les Suédois partis dans les régions moins touchées, ils iront où lorsque les migrants arriveront là aussi, en Libye ? Le Grand Remplacement est en marche, et c’est une réalité indiscutable !

Supplique adressée aux forces de l’ordre

Document à montrer absolument à tous les policiers, gendarmes ou militaires de votre connaissance…
La situation géopolitique du Monde, notamment en France, nous conduit à oublier l’option « politique avec élection démocratique » pour faire changer les choses. Une caste prédatrice domine tous les domaines de la société, ce qui bloque les initiatives les plus pertinentes.
Il ne reste plus beaucoup d’espaces de liberté pour s’exprimer, puisque même les réseaux sociaux sont visés.
Jacques Attali reconnaît que Macron a été installé à cette place comme on place un produit marketing, qu’il n’a pas de pouvoir (excepté un pouvoir de nuisance), et qu’il pense même connaître le nom de CELLE qui lui succédera, ce qui en dit long sur l’état de la « démocratie »…
Nous pensons que le temps est venu de contribuer à préparer un « recours » à ce qui pourrait bien ressembler à une carence du pouvoir.
Sur ce site, vous trouverez les références des mouvements citoyens qui ont essentiellement compris cela et donc travaillent parallèlement à d'autres, pour proposer un « recours » le cas échéant. Le but est d'éviter, autant que faire se peut, le remplacement d'imposteurs par d'autres imposteurs*... Notre rôle est un rôle d'information et de coordination.

David Duke - Stratégie Sioniste et Immigration

Stéphane Blet s’exprime - Magistral !

Qui n’a pas compris que la France se trouve dans une situation où tout se dégrade, où le précipice semble s’approcher à vitesse grand V ? Qui n’a pas compris que ses gouvernants ne sont que des pantins aux ordres de mondialistes dont le but est notamment de dépouiller la France et de détruire tout ce qu’elle représente aux yeux du Monde ?
Nous n’épiloguerons pas davantage. Que celles et ceux qui veulent en savoir plus cliquent sur l’onglet « DOSSIERS CHAUDS ».
Comme le pays l’a connu en d’autres circonstances, une unité nationale est nécessaire si l’on veut encore pouvoir échapper au pire. Cette unité passe par la mise de côté de nos différences accessoires, voire de nos différends, comme un certain Général a su le faire en son temps.
Les groupes amis que nous présentons ici, n’ont pas forcément des vues identiques à 100 %. Il faut passer au-dessus de cela, pour ne voir que le bien commun que représente notre pays, et au-delà, le Monde que nous voulons laisser à nos enfants.

Nous devons tout faire pour ne pas en arriver là !


Actualité


Valeurs Actuelles dénonce un complot contre
la France !
Le magasine a publié une enquête le 9 mai 2018, sur l'homme d'affaires juif hongrois George Soros, comparé par l'hebdomadaire à un "milliardaire qui complote contre la France". Pour le magazine, "l'empire" de George Soros, "n'hésite pas à employer sa fortune pour influencer la société". Il finance notamment l'organisation de l'immigration massive, dans le but du Grand remplacement de la population française et européenne chrétienne, par une population musulmane. Le tout au bénéfice d'Israël, cette immigration musulmane étant, comme le disent les rabbins, "le balai d'Israël" !
Cliquer sur la photo pour l'agrandir.
Puis voir la vidéo de 2 mn et celle de 7 mn (à mettre plein écran)

Une grande leçon de journalisme
Avec Michel Collon et Étienne Chouard sur Sud Radio :
Cliquer sur la vignette pour lancer la vidéo,
puis mettre plein écran


Le Point : En cas de nouveaux attentats, un Français sur deux serait favorable à un militaire à la tête du pays
Un sondage Odoxa confirme la montée en puissance de la popularité d'un recours aux militaires et aux mesures d'exception. Tout doucement on prépare les esprits à ce que nous voyons venir depuis un moment… Et les généraux qui se préparent à cela ne sont pas les vrais patriotes mais des agents des mondialistes…
https://www.lepoint.fr/societe/exclusif-en-cas-de-nouveaux-attentats-un-francais-sur-deux-serait-favorable-a-un-militaire-a-la-tete-du-pays-27-03-2019-2304025_23.php
…d’où notre action résumée dans le présent site...


Avec le soutien des forces armées légalistes, libérons la France de la mafia
Cliquer sur la vignette pour lancer la vidéo,
puis mettre plein écran


Des migrants qui fuient la dictature dans leur pays


Le mougeon